Début difficile en astronomie

J’ai enfin eu la chance de pouvoir utiliser à nouveau mon télescope entre deux nuages. J’ai eu une splendide vue de la lune qui était pleine. Depuis, j’ai essayé de voir l’ombre de la Terre sur la Lune mais elle était trop basse sur l’horizon (Lune descendante). J’ai quand même vu Jupiter avec ses deux bandes brunes sur fond blanc (J’ai un 150/1400 Newton). Je crois même avoir vu une de ses lunes (Europe ou Io je ne sais pas.)

Pour Mars je devrais repasser : je suis maudit, chaque fois que j’ai mis mon réveil à 5 heures du matin, il pleuvait ! Et oui patience et persévérance sont les maîtres mots de l’observation céleste.

« Je pose symboliquement ma main contre votre poitrine pour vous exprimer mon amitié. » (NABGAA 112 fille de DORIO34, extrait des Lettres Ummites)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s