Nikola Tesla (1856-1943) inventeur, ingénieur

Nikola Tesla est né dans l’Empire d’Autriche (actuelle Croatie), à Smiljan le 10 juillet 1856. Fils de Milutin Tesla, pope orthodoxe serbe et de Duka, analphabète, fille d’un prêtre orthodoxe originaire du Kosovo et pourtant amatrice de poèmes serbes, il est l’avant-dernier d’une fratrie de cinq enfants.
Dès son enfance, il développe de grandes aptitudes intellectuelles et une hypermnésie hors du commun ainsi qu’un génie inventif. Déjà à 17 ans, débute pour lui une activité d’inventeur autodidacte. Puis en 1875, il entre à l’école polytechnique de Graz, en Autriche. Il y étudie les mathématiques, la physique, la mécanique, travaille avec acharnement et cumule les deux premières années d’études en une. Selon l’université, il n’aurait pas poursuivi ses études au-delà du premier semestre de sa troisième année à cause d’un problème de bourse.

Nikola Tesla 36 AnsEn 1878, Tesla quitte Graz sans diplôme et déménage à Marburg où il travaille, pendant une année, comme assistant ingénieur. C’est en 1880, convaincu par son père, qu’il commence à l’université Charles de Prague. Au bout de son premier semestre, son père meurt. Il quitte l’université.
Finalement, en 1881 il fait ses débuts, à l’Office central du télégraphe du gouvernement hongrois, en tant qu’ingénieur à Budapest où il fait la connaissance d’un jeune inventeur serbe, Nebojša Petrović, avec qui il participe à un projet de turbines doubles qui produisent une puissance continuelle. Dès l’ouverture du commutateur téléphonique de Budapest, Tesla devient électricien en chef de la compagnie, puis ingénieur en chef pour le premier système téléphonique de Hongrie. C’est lors de cette période, qu’il invente un répéteur de téléphone qui pourrait, selon certains, être le premier haut-parleur.
Accessoirement, il s’intéresse aussi à la mythologie hindoue, ainsi qu’au sanskrit.
Paris, 1882, Tesla travaille maintenant pour la société Continental Edison à l’amélioration des équipements venant de la société mère. En parallèle, il achève la mise au point du premier moteur à induction à courant alternatif et d’instruments utilisant les champs magnétiques rotatifs. Il obtient un brevet en 1888. Mais c’est aux Etats-Unis que sa technologie trouve son public, il accepte donc l’offre de Thomas Edison et part y travailler. C’est âgé de 28 ans, qu’en 1884, il débarque sur le nouveau continent.
Edison vient de créer le réseau électrique continu alimentant la ville de New-York mais qui souffre de sérieux dysfonctionnements : accidents fréquents, pannes régulières, incendies et il nécessite une centrale tous les deux miles. Tesla partisan du courant alternatif, plus performant s’oppose ainsi à Edison défenseur du courant continu. Ce conflit amène Tesla à démissionner. Un groupe de financiers, peu de temps après, lui offre de fonder sa propre société, la Nikola Tesla Company, à New York. Mais ils l’escroquent, et accaparent l’entreprise dans laquelle il a investi ses économies.
Tesla ruiné est repéré par George Westinghouse, en 1886, concurrent direct d’Edison, et très intéressé par le courant alternatif, embauche Tesla comme conseiller. La « guerre des courants » commence, lutte titanesque, entre Westinghouse-Tesla et Edison.

2013-01-09 - Bio - Nikola Tesla Inventeur - Wardenclyffe Tower 3
Parallèlement, c’est le 20 mai 1891 à l’Université Columbia de New York, que Tesla envisage pour la première fois, au cours de la conférence « Experiments with Alternating Currents of High Frequency », le concept d’énergie gratuite: « Dans quelques générations nos machines seront animées grâce à une énergie disponible en tout point de l’univers.[…] [En effet,] dans l’espace, il existe une forme d’énergie. Est-elle statique ou cinétique ? Si elle est statique, toutes nos recherches auront été vaines. Si elle est cinétique – et nous savons qu’elle l’est –, ce n’est qu’une question de temps, et l’humanité mettra en harmonie ses techniques énergétiques avec les grands rouages de la nature. » Westinghouse-Tesla grand gagnant obtient, en 1893, le contrat d’installation de toute l’infrastructure électrique des Etats-Unis et donc exclusivement le courant alternatif préconisé par Tesla.
Tesla découvre le principe du radar en 1900, le met au point et, malgré des problèmes financiers, publie les bases de ce2013-01-09 - Bio - Nikola Tesla Inventeur - Nikola Tesla Vieux qui deviendra, presque trois décennies plus tard, le radar. Ce ne sera qu’en 1934, que les français mettent au point et installent des radars sur des bateaux et sur des stations terrestres en se basant sur les principes énoncés par Tesla.
6 novembre 1915, le New York Times titre sa une en annonçant que les prochains lauréats du Prix Nobel de physique seront Edison et Tesla informé par l’agence Reuters de Londres. Mais le 14 novembre, l’agence Reuters de Stockholm dément l’information. Les lauréats seront finalement William Henry Bragg et son fils William Lawrence Bragg pour la détermination des structures cristallines par les rayons X (diffraction).
Nikola Tesla meurt le 7 janvier 1943 à New York, États-Unis.
Suite au décès de Nikola Tesla, sa famille due engager un bras de fer juridique avec l’administration américaine pour obtenir ses documents de travail et ses effets personnels. Finalement en 1957, après un long procès, son neveu Sava Kosanović récupère l’urne funéraire de son oncle, ainsi qu’une partie de ses manuscrits qui sont aujourd’hui au Musée Nikola Tesla à Belgrade en Serbie.
De son vivant, il a déposé plus de sept cents brevets dont beaucoup furent attribués à Thomas Edison, ce qui fait de lui l’un des ingénieurs les plus prolifiques de son temps et même de l’histoire de la technologie.
Principales inventions :
• Le moteur électrique asynchrone
• l’alternateur polyphasé
• le montage triphasé en étoile
• la commutatrice
• mise en place d’un courant continu fonctionnel
• le courant alternatif
• un générateur fournissant une fréquence de 15 kHz.
• la lampe « haute fréquence » à pastille de carbone (ancêtre de l’accélérateur à particules et du microscope électronique)
• mise au point de la bobine tesla qui sert pour les télécommandes
• deux navires robots télécommandés dont un est submersible
• expérimentation de gigantesques résonateurs à haute fréquence
• sa théorie sur les armes à énergie dirigée avant le début du XXe siècle, son fameux « Rayon de la mort »
Mais deux inventions m’ont particulièrement intéressé : la tour électrique de Pikes Peak ainsi que sa voiture, une berline Pierce Arrow, propulsée par un moteur électrique. Ces deux inventions auraient été alimentées par un récepteur de l’énergie puisée dans l’éther présent partout dans l’univers. Vous trouverez d’ici quelques jours des postes spécifique à ces inventions.
Je vous conseille également de vous rendre à cette page pour de plus ample informations sur Tesla :

http://projectcamelot.org/lang/fr/in_tribute_tesla_fr.html

http://www.dailymotion.com/video/x5gk6n_les-archives-oubliees-nikola-tesla_tech

http://www.dailymotion.com/video/x5ghu0_les-archives-oubliees-nikola-tesla_tech

http://www.dailymotion.com/video/x5gitf_les-archives-nikola-tesla-le-genie_tech

http://www.dailymotion.com/video/xwj63c_nikola-tesla-le-genie-du-tonnerre-1999-les-archives-oubliees-complet-youtube_news?search_algo=2

Sources :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Nikola_Tesla
http://www.amessi.org/La-voiture-a-energie-libre-de-Nikola-Tesla
http://projectcamelot.org/lang/fr/in_tribute_tesla_fr.html

 

Jerrylux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s